Comment fonctionnent les bougies auriculaires ?

Selon une légende probablement inventée, la bougie auriculaire, également appelée bougie d’oreille ou bougies Hopi, auraient été utilisées traditionnellement par les Indiens pour nettoyer leurs oreilles. Les bougies auriculaires sont utilisées pour la relaxation, contre le cérumen ainsi que pour les problèmes d’oreille, comme les bruits d’oreille. Depuis 1990, des bougies d’oreille sont également vendues en Allemagne. Selon les fabricants, la bougie auriculaire serait efficace contre les rhumes, les maux de tête, l’insomnie, l’hyperactivité, les maux d’oreille et les acouphènes.

À quoi sert la bougie auriculaire ?

De plus en plus de prestataires de services du secteur du bien-être proposent des traitements à la bougie auriculaire pour réduire le stress. En brûlant la bougie auriculaire, de légères vibrations sont générées qui stimulent la structure de l’oreille ainsi que divers points réflexes.

Mais les bougies auriculaires sont surtout connues pour soi-disant enlever le cérumen et donc nettoyer les oreilles.

De quoi sont faites les bougies auriculaires

Une bougie auriculaire est constituée d’un tube creux d’environ 20 cm de long, qui a la forme d’un entonnoir. Traditionnellement, les bougies auriculaires sont faites de lin, mais aujourd’hui, le coton est utilisé comme substitut. Le tissu de coton est trempé dans de la cire d’abeille et rempli de mélanges individuels d’herbes et d’huiles essentielles.

À l’extrémité inférieure des bougies auriculaires, il y a souvent un filtre ou un dispositif anti-goutte pour empêcher le cérumen de pénétrer dans l’oreille.

Application des bougies auriculaires

Lorsque vous utilisez des bougies auriculaires, vous vous allongez sur le côté. La bougie auriculaire est d’abord insérée verticalement dans l’oreille avec un mouvement de torsion prudent afin que le conduit auditif soit fermé hermétiquement.

Ensuite, on allume la bougie auriculaire pour que la fumée chaude pénètre dans les oreilles.

Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de ne jamais insérer la bougie auriculaire dans l’oreille elle-même, mais toujours par une deuxième personne. Par principe, cette deuxième personne devrait toujours être présente pour prévenir les accidents et les blessures.

Effet des bougies auriculaires

L’effet positif possible des bougies auriculaires proviendrait de ce qu’on appelle l’effet cheminée. En effet, lorsque la bougie auriculaire est allumée dans l’oreille, un courant d’air se crée vers le bas, ce qui crée une légère surpression. Après que la moitié de la bougie auriculaire ait brûlé, le courant d’air monte, ce qui provoque une décharge de pression.

Un effet possible des bougies auriculaires peut être divisé en trois phases :

Après avoir allumé la bougie auriculaire, elle peut affecter le conduit auditif externe. Les herbes chauffées ainsi que les arômes qui se trouvent à l’extérieur de la bougie auriculaire devraient conduire à une intensification de l’effet positif éventuel.

Les rapports de pression alternent. Il est destiné à favoriser la circulation sanguine dans l’oreille et à stimuler le flux lymphatique. De plus, la pression négative a pour but d’aspirer le cérumen hors du conduit auditif.

Une égalisation de la pression a maintenant lieu. Cela devrait avoir un effet relaxant sur la respiration et le cœur et conduire à une relaxation complète de l’ensemble du corps.

Quand ne faut-il pas utiliser de bougie auriculaire ?

Les bougies auriculaires ne doivent pas être utilisées dans les conditions de santé suivantes :

Dans ces cas, il est conseillé de consulter directement un médecin. Si vous décidez de suivre un traitement à l’aide de bougie auriculaire, vous devez consulter un médecin au sujet du traitement lui-même ainsi que de tous les risques possibles liés à l’utilisation de bougies auriculaires.

4 résolutions du Nouvel An pour une meilleure santé
Savon intime : quelques conseils d’utilisation pour l’hygiène intime féminine