Les 33 plus beaux prénoms unisexes

Les noms suivants conviennent aussi bien aux filles qu’aux garçons et sont également utilisés au niveau international. Ainsi, si votre enfant devait plus tard voyager à travers l’Amérique du Sud ou aller étudier en Australie, il n’y aurait pas de virelangues, car les habitants du pays ne peuvent pas prononcer le nom correctement. Ils sont de l’ordre alphabétique.

Les noms modernes de « A » à « F »

Alex : Le nom est commun en tant qu’abréviation d’Alexander ou d’Alexandra, mais peut également être utilisé comme nom propre pour les garçons ou les filles. L’origine est en grec et signifie quelque chose comme « protecteur ». Le nom est intemporel et peut être combiné avec d’autres noms.

Ange : Le nom doit être prononcé en anglais, où il signifie « angel ». Les versions internationales de ce nom sont également populaires au Portugal, en Italie, en Espagne et en Amérique du Sud. Sous forme abrégée, il peut être utilisé pour Angelina (femme) ou Angelo (homme).

Arin : Ce nom d’origine masculine est d’origine hébraïque. Arin signifie quelque chose comme « montagne » et on le retrouve dans les noms féminins classiques (par exemple Katarina ou Karin). Quiconque porte le nom unisexe peut s’attendre à 4 jours de noms par an.

Charlie : Le nom Charlie vient de l’ancien allemand, où il est associé aux significations « Kriegsschar » ou « the able ». Classiquement, il est dérivé de Karl (— Heinz), mais peut aussi représenter la forme diminutive de Charlotte.

Daniele : Daniele est un nom féminin traditionnel en Lituanie, alors qu’en Italie, il est plus courant pour les hommes. Cependant, il est dérivé de la langue hébraïque, où il signifie « Dieu est mon juge ».

Dominique : Ce nom vient du latin, où il signifie « appartenant au Seigneur ». En français, Dominique apparaît traditionnellement comme un nom féminin et masculin. Il a non seulement un flair international, mais aussi 5 jours de fête.

Dylan : En gallois, Dylan signifie « la mer » et en même temps le dieu de la mer. En kurde, le nom signifie « cœur » et une danse porte son nom. Les filles ou les garçons portant ce nom (qui s’écrit aussi Dilan) ont leur fête le 22 janvier.

Eden : Le jardin d’Eden, paradisiaque, tire son nom des termes hébreux « beauté » ou « plaisir ». À l’origine, il n’était donné qu’aux filles, mais dans le monde anglophone, il est commun aux deux sexes.

Elvin : La fréquence de ce nom dans ce pays est inférieure à 1 pour mille. En tant que nom unisexe, il est disponible dans différentes orthographes, par exemple Alvin ou Elwin. Il est probablement dérivé de divers noms du vieil anglais. En arabe, Alvedin signifie « don de la foi ».

Finn : Ce nom convient aux deux sexes et il est de plus en plus populaire en Allemagne. En général, il pourrait venir du vieil Irlandais et signifier « le savant ». Cependant, il peut également être dérivé du « Finlandais ».

Les noms modernes de « J » à « L »

Yasha : Ce nom, très courant dans les régions russes et slaves, remonte probablement au mot hébreu « Dieu » (Yahweh). Il est souvent utilisé comme un terme d’affection pour le nom masculin Jacob. Dans ce pays, cependant, Jascha est considéré comme un nom pour les deux sexes.

Jonas : La forme abrégée de Johanna ou Johann(es) remonte au terme hébreu pour « loué de Dieu » ou « don de Dieu ». Les noms apparentés à Jonas sont représentés dans de nombreuses langues du monde. En Allemagne, elle jouit d’une popularité croissante.

Jule : En raison de la proximité de Julia, le nom Jule est très souvent donné aux filles. Il est autorisé comme nom de garçon, car il s’agit également d’une forme abrégée pour Julius ou Julian. En vieux romain, cela signifie quelque chose comme « de la famille Julian » (famille noble romaine).

Kaya : Si vous appelez votre bébé comme ça, il deviendra probablement un globe-trotter. En japonais, Kaya signifie « lieu tranquille », en Orient « pierre » ou « rocher » et en Afrique, le mot signifie « vaste steppe ». Votre Kaya peut également célébrer la fête de votre nom la veille du Nouvel An.

Kim : Ce nom est utilisé comme nom de fille ou de garçon depuis un certain temps. En Asie, cela signifie entre autres « l’or ». En outre, elle a ses racines dans le celtique (« Anfüher/in ») ou le vieil anglais, où elle abrége le nom traditionnel Kimberly. Les kims ont 8 jours de fête !

Kyle : Le nom vient du mot « strait » (gaélique) et est largement utilisé dans le monde anglophone. Aux États-Unis, elle est principalement masculine, tandis qu’en Irlande et en Grande-Bretagne, elle est plus féminine et se présente également sous le nom de Kylie.

Loki : Il existe de nombreux mythes sur l’origine du Loki. Il pourrait venir du nom scandinave Loptr, qui signifie « dieu de l’air ». Dans la mythologie nordique, le dieu du feu, de l’espièglerie et du mal porte ce nom à la belle sonorité.

Loris : Jusqu’à présent, ce nom est plutôt donné aux garçons, car il descend de Laurentius. Toutefois, une relation avec Laura est également possible. Comme traduction, « le/le laurier décoré » peut être dérivé du latin.

Lou : Si vous voyez un « combattant célèbre » dans votre progéniture, le nom Lou est approprié. L’origine de ce nom se trouve dans les noms Louise et Louis, qui représentent tous deux la version française du bon vieux Ludwig.

Lovis : Le nom Lovis, dont l’origine remonte également à Ludwig, est étroitement lié à Lou. Dans « Ronia la fille du voleur » d’Astrid Lindgren, la mère de Ronia s’appelle Lovis. Pas étonnant, car Lovis est un nom typiquement féminin en Scandinavie.

Luca : Luca (ou Luka) est surtout utilisé en Allemagne comme la forme féminine de Luka, bien qu’il soit considéré comme neutre. Les racines du nom sont probablement en grec ou en italien et promettent autant que « lumineux », « brillant » ou « blanc ».

Les noms modernes de « M » à « T »

Maris : En latin, Stella Maris signifie « étoile de mer ». Le nom est particulièrement populaire en tant que diminutif de Maria in Holland. Une dérivation du nom masculin Marius est également envisageable. En Allemagne, le nom unisexe Maris est très rarement utilisé.

Marley: On dit que Marley revient à l’ancien terme anglais de “clearing/meadow at the sea/lake”. Ce qui était au départ un nom de lieu, s’est développé au fil des générations pour devenir un nom de famille populaire, qui peut également être utilisé comme nom d’appel non sexiste.

Marlin : Sous la forme Merlin, ce nom signifie « faucon ». Marlin est un prénom romain primordial, qui dans le passé était classiquement donné aux garçons nés en mars. Le nom est devenu célèbre grâce à « Finding Nemo » et convient aussi bien aux filles qu’aux garçons.

Maxime : Ce nom n’est pas pour les sièges géants, car en latin il signifie simplement « le plus grand ». Dans les pays francophones, vous ne rencontrerez pas ce nom aussi rarement qu’ici. Mais Maxime convient tout à fait à un double nom.

Michele : Comme Michell, Mika ou Mickel, Michele descend de l’hébreu Michael, qui signifie « qui est comme Dieu ». Le nom Michael peut être individualisé de nombreuses façons et donc être donné de manière neutre. En outre, il existe de nombreux noms d’animaux de compagnie à la belle sonorité.

Nikita : En grec, le nom signifie « gagnant » et Elton John a connu un succès mondial avec la chanson du même nom. Il y fait allusion au fait que les garçons et les filles peuvent s’appeler comme cela il y a des décennies. En hindou, Nikita (au fait, purement féminine) est appelée « la gagnante ».

Noé : Selon la Bible, Noé a sauvé les animaux et les hommes du déluge avec son arche. Aujourd’hui, les garçons ne sont pas les seuls à s’appeler Noé, ce qui signifie « créer la paix (ou le confort) ». Le nom vient de l’hébreu et est traditionnellement un nom de famille juif.

Quinn : Le nom Quinn en gaélique signifie « volonté ». Le nom est monosyllabique et est utilisé depuis des décennies aux États-Unis comme un nom neutre pour les garçons et les filles. Rarement, il est même écrit avec un N à la fin. Une forme diminutive de ce nom est appelée Quincy.

Renèe : Renèe peut être traduit par « renaître », qui en latin correct signifie « renatus ». Ainsi, il est également clair que Renèe est dérivé de Renate ou de René. Les personnes portant ce nom sont autorisées à célébrer la fête du nom (22 et 23 mai) deux fois de suite.

Sidney : Non, ce nom ne vient pas d’Australie. Sidney est en fait dérivé du dieu du vin et de la fertilité. Son nom est Dionysius, qui est lié au nom anglais Denis. Sidney elle-même, vous pouvez aussi écrire Sydnee ou Sydney.

Skyler / Skylar : Derrière ce mot, il y a la version angliciste du mot « étudiant ». Les immigrants néerlandais l’ont apportée aux États-Unis dès le XVIIe siècle. Au fil du temps, le nom de Schuyler est devenu Skylar. D’ailleurs, le 17e vice-président des États-Unis portait déjà ce nom unisexe.

Taylor : Avec beaucoup d’imagination, vous pouvez découvrir le mot « waist » dans le nom. Pas de blague, car dans les pays anglophones, Taylor signifie « tailleur ». Là, ce nom est utilisé aussi bien par les garçons que par les filles. Surtout grâce à Taylor Swift, c’est vraiment branché en ce moment.

Les particularités d’avoir des jumeaux
Hystérosalpingographie : cet examen qui aide à tomber enceinte