Procrastination : 15 conseils pour éviter ce syndrome

Appliquer l’adage : “Ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui ! » est  plus facile à dire qu’à faire. En effet, selon les experts, environ une personne sur cinq souffre de procrastination. Ce qui signifie ajournement, report, remettre au lendemain. Ce qui est souvent considéré comme de la paresse peut se transformer en une véritable maladie : la procrastination chronique. Elle est caractérisée par un comportement contre-productif, inutile et retardateur.

La procrastination est courante chez les étudiants

Depuis le milieu des années 80, les scientifiques ont mené des recherches sur la procrastination et sont arrivés à la conclusion que les étudiants en particulier souffrent du phénomène. Ils doivent soudainement organiser leur routine quotidienne à l’université (souvent en parallèle avec le travail). Ils sont obligés d’avoir un horaire fixe et organiser des projets à long terme. Les étudiants des sciences humaines les moins bien organisées sont particulièrement touchés. C’est pourquoi, la procrastination est appelée le syndrome d’étudiant. Suivant les recherches menées sur ce syndrome, les hommes souffriraient plus de procrastination que les femmes.

Comment arrive-t-on à la procrastination ?

Dans les formes graves, la procrastination peut se combiner avec l’anxiété, la recherche de la perfection, la dépression, l’ennui ou la peur de l’échec. Cela crée un cercle vicieux. En effet, la personne qui souffre de procrastination est impuissante face à la montagne toujours croissante de travail non accompli. Bien qu’elle connaisse les conséquences de ne pas faire le travail, le procrastinateur est soumis à une pression encore plus grande et devient finalement encore plus frustré. Parfois, seule une thérapie comportementale peut permettre de sortir de ce dilemme.

15 conseils pour lutter contre la procrastination

Il faut savoir que l’homme est une créature d’habitudes. Et cette habitude de tout remettre à plus tard, peut être brisée. Il faut s’entraîner et se comporter différemment. Il faut appliquer quelques règles de motivation et de développement personnel pour vaincre la procrastination.

1. Commencer immédiatement

Lorsque vous avez une tâche, un travail à accomplir, une action ou encore une idée que vous voulez réaliser, commencez tout de suite. Les chances de réaliser un projet tombent à seulement un pour cent après les trois premiers jours.

2. La tâche la plus désagréable d’abord

Commencez par la tâche la plus désagréable. Souvent, c’est celle qu’on retarde à accomplir le plus longtemps possible. Mais en la mettant au premier rang de la liste de tâches que vous avez à réaliser de la journée, les prochaines seront plus faciles à faire.

3. Répartir le travail

Divisez et gérez un gros travail en plusieurs tâches. Ainsi, le travail sera plus facile à réaliser. Ne vous concentrez pas seulement sur les parties difficiles du travail mais focalisez-vous sur votre objectif.

4. Avoir une volonté ferme

Utilisez le pouvoir de la pensée ! Une pensée se solidifie avec la fréquence. Continuez à vous dire que vous pouvez le faire.

5. Oublier la perfection

Arrêtez d’essayer d’être parfait. Cela vous conduit à vous enliser et finalement à la stagnation. Il faut plutôt se concentrer sur l’essentiel.

6. Se féliciter

Félicitez-vous et arrêter de douter. Récompensez vos réalisations cela va accroître votre motivation et renforcera votre confiance en soi. Vos performances augmenteront et vous serez plus productif.

7. Faire les choses à votre propre rythme

Tenez compte de votre rythme. Les gènes déterminent si une personne est un lève-tard ou un lève-tôt. Au lieu de lutter, vous devriez essayer d’accomplir des tâches difficiles dans vos phases de performance personnelle.

8. Eviter les perturbations

Ne vous laissez pas distraire. Essayez d’éviter les intrusions et les distractions autour de vous ou de vos propres pensées dégressives. Essayez de vous concentrer uniquement sur ce que vous faites.

9. Fixer un délai

Fixez-vous des délais. Plus vous disposez de temps pour un projet, plus il vous faut de temps pour le réaliser. Mais avoir trop de temps devant vous ne va pas apporter de résultat. En effet, la concentration ne se limite pas à l’essentiel. Mais si vous fixez une date limite, vous gagnerez du temps si ce que vous avez à faire a besoin de correction supplémentaire.

10. La pression des autres

Le travail d’équipe rend vos tâches plus faciles et moins lourdes. Le fait de partager ses projets à ses collègues et amis crée de la pression externe et donc une nouvelle motivation.

11. Ne vous mentez pas à vous-même

Soyez honnête avec vous-même. Arrêter de chercher des excuses pour retarder ou reporter une tâche au lendemain. Les efforts doivent continuer pour arriver au bout de vos réalisations.

12. Établir des priorités

Répartissez vos tâches en fonction de leur importance. Utilisez une liste pour planifier à l’avance les tâches qui ont la plus haute priorité et qui doivent être accomplies en premier. Et vous devez vous en tenir à ce plan. Faites des actions réalisables et n’ayez pas peur de l’échec.

13. Faire des pauses

Restez réaliste dans la planification de vos tâches. N’en faites pas trop et prévoyez des pauses. Utilisez également ces pauses pour faire du sport régulièrement. Le yoga, le jogging ou le Pilates sont idéaux pour éviter le stress. La gestion du temps vous permettra d’éviter cette tendance à procrastiner.

14. Reconnaissance

Soyez conscient de vos succès et de vos points forts. C’est plus efficace que de dépenser votre énergie à combattre vos faiblesses. Vous pouvez vous fixer des objectifs et éviter les échecs lorsque vous réalisez les tâches que vous avez remises à plus tard mais en  plus vous remontez dans votre estime de vous-même.

15. Établir une routine dans la réalisation des tâches

Acceptez le travail comme faisant partie de votre vie. Essayez de voir votre comme une occasion de vous façonner dans  la vie active. Sachez que les tâches même les plus ennuyeuses sont parfois intéressantes.

Intelligence émotionnelle : trouvez votre meilleur équilibre !
Êtes-vous une personne agitée ?